L’interdiction des célébrations religieuses peut être un tremplin pour notre vie spirituelle et humaine

A Bruxelles, les célébrations eucharistiques publiques sont à nouveau interdites. Et bientôt, ce sera probablement le cas ailleurs. Je perçois la tristesse, voire la révolte, des chrétiens. Certains voient cela comme une privation de liberté. Pourtant, il me semble que ce jeûne eucharistique peut être un tremplin pour notre vie spirituelle et humaine. Et j’aimerais partager mon regard.

Céline Doutrepont, sourde oraliste, La Libre Belgique, 9/11/2020

Lire l’article complet ici (site Libre Belgique)

Laisser un commentaire