Reprise des messes

Mardi, la première messe de la semaine, on sent une certaine crispation parmi l’assemblée. Il faut dire que les mesures d’hygiène, le port du masque, ne plus pouvoir se donner la main pour la belle prière du ‘Notre Père’, la Paix du Christ, l’Eucharistie, sont des changements, trop de changements en une seule fois.

Mercredi, d’autres fidèles se sont ajoutés à ceux de la veille. L’ambiance est déjà plus détendue.

Jeudi, tout est à nouveau comme avant. Le masque cache nos détresses, mais nos yeux sont brillants du bonheur de nous retrouver  Le Saint Sacrement est posé tout en douceur, nous rentrons dans une paix, une prière des plus profondes, entraînés par le prêtre qui, comme un bon berger, a su mener son troupeau dans la prière, dans les chants et a permis d’oublier , un temps soit peu, tout le reste, tout l’accessoire pour nous tourner vers l’essentiel : le Saint Sacrement.Dimanche 10h30, des dizaines de mains, de petits pieds s’affairent dans tous les sens mais tel un ballet d’instruments, tout s’orchestre admirablement. Les fidèles perdent peu à peu leurs craintes et se tournent vers le Seigneur qui les enveloppe de son Amour et de son pardon. La porte s’ouvre sur un parvis noyé de lumière du soleil, pour laisser sortir un à un les fidèles, le cœur en fête et emplis de la  Lumière du Seigneur

Martine P.

Laisser un commentaire