Concert et marché de Noël le 4 décembre

Chères Amies, chers Amis,

L’an passé, la situation sanitaire rendait quelque peu compliqué notre traditionnel concert de Noël. Cette année, bien heureusement, les choses se sont apaisées, tout au moins en ce qui concerne l’événementiel…

C’est avec plaisir que nous pouvons déjà vous présenter notre prochain concert qui se tiendra le dimanche 4 décembre à 16 hdans l’église de Limelette.

 Ce seront les Chœurs liturgiques et profanes de Froidmont qui vous feront vibrer et qui, talentueusement, vous plongeront avant l’heure dans la douceur et la féérie de Noël.

 Vous accueillir nombreux serait une grande joie et, ainsi que vous le savez, l’intégralité de la recette servira à scolariser des jeunes enfants défavorisés au Congo.

Actuellement, c’est une vingtaine de jeunes à qui, après une formation, nous tentons de donner un avenir digne.

S’ensuivra un petit marché de Noël où vous seront présentés, entre autres, divers objets artisanaux congolais et toute une variété de confitures « maison ».

 A la joie de vous revoir.

 Adèle

Carême de Partage 2022

Cette année, Entraide et Fraternité revient sur l’appel du pape François (Laudato si’, n°49) à « écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres ». À Madagascar, cette double clameur est immense. Écoutons-la ! 

Les grandes richesses culturelles et écologiques de l’île rouge contrastent fortement avec la pauvreté économique qui frappe la grande majorité des habitants de ce pays. Près de 92% de la population malgache vit avec moins de deux dollars US par jour et environ 33% des ménages se trouvent dans une situation d’insécurité alimentaire. C’est dans les campagnes que la situation est la plus préoccupante. La faim et la malnutrition y touchent les paysans et paysannes parce que, d’abord et avant tout, ils et elles n’ont pas d’accès à la terre. 

Pour faire un don : Action Entraide et Fraternité : compte numéro BE68 0000 0000 3434  (déduction fiscale à partir de 40 euros)

Merci d’avance pour votre soutien !

D’où viennent nos traditions ?

La couronne de l’Avent

            La coutume de dresser une « couronne de l’Avent » – quatre cierges sur un cercle de rameaux verts – est une belle évocation du mystère de l’avent.

CC Pixabay

            Cette tradition populaire préchrétienne devient au XVIe siècle, en Germanie, un symbole chrétien de l’avent. Dans certaines familles, on allume une bougie de cette couronne chaque dimanche de l’Avent. C’est l’occasion d’un temps de prière.

            Dans l’antiquité, une couronne faite par des branches vertes, était le symbole de victoire et de gloire. Ici, elle évoque le « Messie-Roi ». Les rameaux verts signifient le renouveau attendu de l’Enfant de la crèche.

Lire la suite