Catéchiste, une vocation

Edito paru le 5 septembre 2022 dans « Croire – La Croix »

Le temps de la rentrée scolaire est aussi celui de la reprise du catéchisme, dont on sait le rôle essentiel dans la transmission de la foi quand bien même la tâche peut sembler ingrate. Mais le catéchisme n’est pas réservé aux seuls enfants ! Les adultes aussi ont besoin d’être évangélisés en rencontrant des témoins de la foi habités par la joie de l’Évangile. On peut même affirmer que l’évangélisation est une catéchèse permanente.


Le rôle de la catéchèse est si important que le pape François a décidé en mai 2021, par le motu proprio Antiquum ministerium, l’institution d’un ministère qui lui soit dédié. Le rite établissant ce ministère a été rendu public en décembre 2021, et dès le mois de janvier 2022 le pape passait à la pratique en instituant lecteurs, lectrices et catéchistes, des hommes et des femmes de divers pays. 


L’institution de ce ministère souligne qu’il ne s’agit pas de « faire » le catéchiste mais de « l’être ». « Catéchiste, c’est une vocation », déclarait le pape déjà en 2013. « Ce qui évangélise et catéchise, c’est la qualité de la relation au Christ vivant, ce qu’elle bouleverse dans une vie et ce qui transparaît de cette vie bouleversée par cette présence du Christ », expliquait Mgr Vincent Jordy, archevêque de Tours, dans une interview à Lumen Vitae, une revue internationale de catéchèse et de pastorale (janvier-mars 2022). 


Le thème du 3e Congrès de catéchèse qui se déroule à Rome du 8 au 10 septembre exprime la même conviction : « Le catéchiste, témoin de la vie nouvelle dans le Christ ». Le catéchiste est donc bien autre chose qu’un simple répétiteur de vérités à croire. Il est un baptisé appelé à témoigner d’une relation personnelle, vraie et profonde avec le Christ et, comme on peut le lire dans le Directoire de la catéchèse de 2020, à « introduire [ceux et celles qui lui sont confiés] dans le mystère Dieu, révélé dans la Pâque du Christ ». 


Une mission qui le dépassera toujours, mais qu’il pourra assumer en se rappelant qu’il est avant tout « serviteur de l’action de l’Esprit saint », qui comme le souligne encore le Directoire, est « le véritable protagoniste de toute catéchèse authentique ».

Dominique Greiner

rédacteur en chef de Croire-La Croix

https://croire.la-croix.com/Definitions/Lexique/Catechiste-vocation-2022-09-05-1701231700

Laisser un commentaire