QU’EST-CE QU’UN SACREMENT ?

Et le sacrement des malades ?

Les sacrements sont un don gratuit de Dieu aux hommes et femmes de notre temps. 

Ils veulent montrer que Dieu est avec nous, là où nous sommes dans notre démarche de rencontre avec lui.

En tant que femme et homme, nous avons besoin de signes, de symboles qui permettent de communiquer avec l’autre (la poignée de main, l’embrassade, le sourire, les larmes, …)

Il en est de même avec Dieu.

Le sacrement des malades, par exemple est une grâce, un signe de la présence de Dieu avec celui qui souffre. Il exprime l’accompagnement de Jésus lui-même envers la personne qui reçoit ce sacrement. D’ailleurs, ce sacrement peut être reçu plusieurs fois. Cela montre ô combien Dieu est présent à nous dans nos différentes étapes de la vie. 

Kieffer

Le sacrement des malades nous demande de nous laisser guider par Dieu. Un don, on le reçoit sans calcul, sans préméditation. C’est comme une main tendue par Dieu pour accompagner, porter la personne durant ce moment difficile. Comme une maman porte son enfant pour traverser la rivière, Dieu est là pour nous porter et rendre notre fardeau moins lourd. Ce sacrement est un sacrement de l’alliance « Dieu avec » pour vivre, espérer contre toute espérance. C’est un lâcher-prise. 

Si possible, ce sacrement ne se fait pas en « seul à seul » entre le malade et le prêtre mais entouré de proches, de la communauté qui exprime que l’on n’est pas seul sur ce chemin et que l’on porte ensemble, en Église, celui qui souffre. Nos mains, nos oreilles, nos yeux sont là pour accompagner avec Dieu la personne malade. 

L’onction d’huile montre la tendresse de Dieu pour le malade. Comme l’huile que l’on met sur le bébé pour le rassurer, l’apaiser. Dieu est là pour nous, avec nous.

Pierre-Paul Van Parijs

Laisser un commentaire